parcours de déportation de Raoul Swiecznik

Présentation

L’approche spatiale de la Shoah n’a donné lieu en France qu’à une faible production cartographique. Les historiens ont jusqu’alors assez peu travaillé sur les représentations spatiales d’un phénomène où les jeux d’échelle sont pourtant fondamentaux. Si une abondante historiographie rend bien compte aujourd’hui de la dimension exceptionnelle d’un événement qui a mobilisé toutes les approches de la discipline (macro et micro-­histoire, monographie, prosopographie…), il faut noter que la cartographie des phénomènes étudiés n’a pas suivi cette évolution, privant le chercheur et, plus généralement le public, d’une dimension cognitive essentielle. Le passage au numérique n’a pas véritablement bouleversé les habitudes des acteurs de la production historique. Les cartes relatives à la Shoah en France, accessibles en ligne, demeurent rares et sont généralement statiques. Elles ne permettent pas de rendre compte de la finesse et de la complexité des phénomènes étudiés.

Le projet présenté ici a pour vocation de pallier, en partie, cette lacune en développant les outils permettant la spatialisation de la déportation des Juifs de France entre 1942 et 1944. Il repose sur la conception d’un système d’information géohistorique permettant de prendre en considération la chronologie, les changements d’échelle, le passage de l’individuel au collectif et une pluralité de données sociohistoriques. Il s’agit de géolocaliser l’ensemble des données rassemblées par Serge Klarsfeld, président de l’Association des fils et filles des déportés juifs de France (FFDJF), qui a établi les états civils complets et les adresses, au moment de leur arrestation, de la quasi totalité des 76 000 déportés juifs de France. Chaque point sur la carte fournit l’identité d’une ou plusieurs victime(s) et le lieu de résidence lors de l’arrestation. Les données sont accessibles à différentes échelles, ce que permet le webmapping : de la rue au quartier, du quartier à la ville, de la commune au département… Il est possible d’accéder à la carte en interrogeant un moteur de recherche à partir d’un nom ou d’une adresse précise (Ancien département de la Seine, Paris, Lyon, Marseille, Nice, Bordeaux et Grenoble) ou d'un nom de commune.

 

En dépit du soin apporté à la réalisation de ce site, il est possible que subsistent des erreurs ou des lacunes. Merci de nous les signaler si vous en constatez en cliquant ici.

 


Dernière mise à jour le lundi 11 mai 2015 (17:29) par  Jean-Luc Pinol

 

Cartes établies à partir des données rassemblées et publiées par Serge Klarsfeld dans le Mémorial de la Déportation des Juifs de France, 1978 et 2012

Responsable éditorial :

Contributeurs : , Sabine Zeitoun

Avec l'aimable participation de l'USC Shoah Foundation pour les témoignages

Site crée par Gérald Foliot avec webActors

Hébergement TGIR HUMA-NUM

Contact :

© 2014 - CNRS / ENS de Lyon / Serge Klarsfeld

ID  Passe 

Rendu de la page en 0.017s